Invasions Viking 851-879

851Raids en Frise, le long de l’Elbe, en Saxe et le long de l’Escaut.

 
Sources
racines de l’histoire
  Asgeirr écume le cours de la Seine entre le 13 octobre et le 5 juin   852 : c’est le premier hivernage en Francie. Ses bandes écument   aussi l’Aquitaine, cette année-là. 852 Sidrok ravage la Frise. Godfredr Haraldsson et Sidrok remontent la   Seine  dès  le  8  octobre,  pillent  Saint-Pierre  de  Mouthiers  et   hivernent jusqu’en juin/juillet 853. 853 Raid sur la Loire entre juin/juillet et fin 854 : camp d’hiver à Saint-   Florent-Le-Vieil. 854 Sur la Loire, camp à Betia. Les Normands de Sidrok lancent une   attaque sur Redon. La Frise est ravagée aux confins de la Saxe. 855 Raid  sur  la  Seine  à  partir  18  juillet.  Les  attaques  seront   sporadiques jusqu’en 862. Sur la Loire, Sidrok assiège Betia puis   remonte la Seine. Il reçoit le 19 août le renfort de Bjoern « Côte de   fer ». Le camp de Jeufosse prend forme. 856 Raids sur la Loire, vers Orléans le 18 avril. Paris est menacé le 28   décembre  :  Saint-Etienne-des-Grès,  Saint-Germain-des-Prés  et   Saint-Denis payent tribut ce même jour. 857 Raids  en  Frise,  à  Duusrtede,  en  Touraine  (Tours)  et  nombreux   incendies d’églises autour de Paris. 858 Le roi Charles « Le Chauve » assiège le camp de Jeufosse (et l’Ile   d’Oscelle).  A  Pâques  Louis,  abbé  de  Saint-Denis  (petit-fils  de   Charlemagne par sa mère) est pris en otage. La vallée de l’Eure   est ravagée, Chartres menacé le 12 juin. 859 Weland remonte la vallée de la Somme : Odon, abbé de Corbie   défend toute la région. Hasteinn (Hastingr) et Bjoern « Côte-de-   fer » pillent les côtes de l’Espagne, poussent des raids vers les   Baléares,  le  Nord  de  l’Afrique,  la  Camargue  et  l’Italie  du  Nord   (jusqu’en 862). 860 Raid sur Saint-Omer et prise de nombreux captifs. 861 Weland  remonte  la  Seine,  assiège  le  camp  de  Jeufosse  puis  le   renforce. Il reçoit tribut pour un montant de 5000 livres. 862 Les Normands se retirent de la Seine en mars mais continuent de   ravager la vallée de la Marne vers Meaux (tribut versé de 6000   livres). La Loire n’est pas épargnée ni la Saxe. 863 Raids sur le Rhin à Duurstede, Xanten et Cologne. Remontée de la   Charente et de la Gironde. 864 Tentative de débarquement en Flandres. Le Rhin et la Garonne   sont systématiquement « exploités ». 865 Raid sur la Loire, vers Orléans en février. Les Normands ravagent   le Nivernais, le Donziais et l’Auxerrois. Raids sur l’Aquitaine et le   Poitou. Remontée de la Seine de la mi-juillet à la mi-juillet 866 866 Les Vikings se retirent de la vallée de la Seine moyennant un tribut   de 4000 livres. 867-868 Raids sur la Loire. 869 Les Normands passent accord avec les Bretons. 871-872 Raids sur la Loire. 872 Halfdan Ragnarsson campe à Londres. 873 Angers,  pris  par  les  Normands,  est  assiégé  par  Charles  « Le   Chauve ». Rodulf reçoit tribut en Frise. 876 Raid sur la Seine entre 16 septembre et début 877.   Un tribut est versé. 877 Le 7 mai l’Edit de Compiègne décide d’un tribut de 5000 livres. 879 En novembre, installation d’un camp à Gand (Flandres).[svtimeline][/svtimeline]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *